Logo 1000doctorants

Véronique Biau, architecte, docteure en sociologie, est chercheure au Laboratoire Espaces Travail (LET) de l'École d'Architecture de Paris La Villette. Elle dirige une thèse Cifre en collectivité pour la première fois.

"Parfois la recherche, ça nous dit des choses qui ne sont pas celles qu'on voudrait voir" explique Marc Dixneuf, directeur général de l'association AIDES qui embauche plusieurs doctorants Cifre dont une dont le terrain de recherche est… l'association AIDES elle-même.

 

(c) Isabelle LEVY LEHMAN

La Cifre ? "Un dispositif passionnant mais énergivore" témoigne Ségolène Charles, architecte urbaniste, qui réalise son travail de thèse sur l'élu rural et la participation citoyenne dans les projets urbains. Dans cette vidéo elle revient sur les avantages et inconvénients de la Cifre.

"Le doctorant nous donne des éléments de compréhension sur notre fonctionnement" explique David Michels, chercheur, responsable du secteur recherche communautaire au sein de l'association AIDES qui lutte contre le VIH et les hépatites virales. Il témoigne de l'intérêt de l'association à embaucher des doctorants Cifre en sciences humaines et sociales.

"Pour ma thèse Cifre, je suis devenu travailleur social dans une communauté de communes" raconte Boris Chevrot, sociologue. Pour une thèse sur le traitement public de l'exclusion sociale en milieu rural, il a pris en main le Relais de Service Public de la Communauté de Communes du Clunisois. Et si la recherche pouvait être une forme d'ingénierie de projet ?"