Logo 1000doctorants

Dans la presse

1000 Doctorants fait le point avec NewsTank (16/09/2020) - Retour sur les activités de 1000 Doctorants pour les territoires, un an et demi après son lancement.

« Après une enquête auprès des utilisateurs de la plateforme 1 000 doctorants pour les territoires, nous avons fait évoluer le site avec une interface graphique simplifiée et de nouvelles fonctionnalités », déclare Jordana Harriss, chargée de projet 1 000 doctorants pour les territoires au sein d’Hésam Université, à News Tank le 09/09/2020" Article réservé aux abonnés NewsTank.

https://education.newstank.fr/fr/article/view/192869/hesam-nouvelle-version-site-1000-doctorants-bilan-an-demi-apres-lancement.html

Rapprochement chercheurs/décideurs locaux (04/09/2020) - Une boîte à outils à destination des acteurs de l'action publique locale et de la recherche.

Émilie Ruin, directrice du parc naturel régional des Baronnies provençales, et Yosr Kbairi, directrice de projets au conseil départemental de l’Essonne, soulignent l’apport des acteurs de la recherche au service de l’efficacité de l’action publique locale et de l’innovation territoriale. Ces deux ingénieures en chef ont créé une boîte à outils destinée à rapprocher chercheurs et décideurs locaux.

https://www.acteurspublics.fr/articles/le-rapprochement-chercheurs-decideurs-locaux-peut-sinscrire-dans-un-champ-tres-operationnel-et-quotidien

Boris Chevrot sur cursus.edu (26/01/2020) - De l'isolement social aux territoires sociables.Thèse en sociologie.

Recherche impliquée sur l'intervention sociale en milieu rural, à l'épreuve de l'innovation territoriale. Boris Chevrot est sociologue engagé dans l’action publique, promoteur d’une dynamique de valorisation de la recherche dans le monde public territorial. Il est en quelque sorte précurseur au sein de 1000 doctorants pour les territoires de l’ambition d’introduire des conduites de modélisation et de réflexivité dans l’action publique. Son terrain est la ruralité.

https://cursus.edu/articles/43574/boris-chevrot-de-lisolement-social-aux-territoires-sociables-these-en-sociologie

Ségolène Charles dans Horizons Publics (06/02/2020) - Élus de petite ville et participation citoyenne : un mandat municipal pas comme les autres

Avec l’évolution de la législation et la multiplication des initiatives citoyennes, la participation devient progressivement un passage obligatoire dans le parcours de l’élu local. Mais il l'exerce dans un contexte contemporain de crise de légitimité du politique, alors qu'il a peu été habitué à impliquer les citoyens à l'élaboration des décisions, du fait de codes de l'exercice du pouvoir très marqués par la verticalité. La mise en place de démarches participatives suppose donc pour nombre d'élus et de techniciens de petites villes (entre 3 000 et 20 000 habitants) qui les accompagnent, d'opérer un « changement de paradigme » (Zetlaoui-Léger et al., 2015) vis-à-vis de de la culture politique et professionnelle dont ils ont héritée. Or, le mandat 2014-2020 a fait l’objet d’un grand chamboulement pour les élus municipaux et en particulier ceux de petites villes peu préparés au confortement de l’échelon intercommunal. Architecte, chargée de projet en urbanisme et concertation au sein de l'agence nantaise Atelier du Lieu, Ségolène Charles a soutenu, en janvier 2020, sa thèse « L’élu, le citoyen le praticien : chroniques urbaines. L’expérience du projet urbain participatif dans les petites villes sous la direction de Jodelle Zetlaoui-Léger (LET, ENSAPLV HESAM Université) et Loïc Blondiaux (CESSP, Paris 1 Panthéon Sorbonne).

https://www.horizonspublics.fr/vie-citoyenne/elus-de-petite-ville-et-participation-citoyenne-un-mandat-municipal-pas-comme-les