Logo 1000doctorants

Dans la presse

Ségolène Charles dans Horizons Publics (06/02/2020) - Élus de petite ville et participation citoyenne : un mandat municipal pas comme les autres

Avec l’évolution de la législation et la multiplication des initiatives citoyennes, la participation devient progressivement un passage obligatoire dans le parcours de l’élu local. Mais il l'exerce dans un contexte contemporain de crise de légitimité du politique, alors qu'il a peu été habitué à impliquer les citoyens à l'élaboration des décisions, du fait de codes de l'exercice du pouvoir très marqués par la verticalité. La mise en place de démarches participatives suppose donc pour nombre d'élus et de techniciens de petites villes (entre 3 000 et 20 000 habitants) qui les accompagnent, d'opérer un « changement de paradigme » (Zetlaoui-Léger et al., 2015) vis-à-vis de de la culture politique et professionnelle dont ils ont héritée. Or, le mandat 2014-2020 a fait l’objet d’un grand chamboulement pour les élus municipaux et en particulier ceux de petites villes peu préparés au confortement de l’échelon intercommunal. Architecte, chargée de projet en urbanisme et concertation au sein de l'agence nantaise Atelier du Lieu, Ségolène Charles a soutenu, en janvier 2020, sa thèse « L’élu, le citoyen le praticien : chroniques urbaines. L’expérience du projet urbain participatif dans les petites villes sous la direction de Jodelle Zetlaoui-Léger (LET, ENSAPLV HESAM Université) et Loïc Blondiaux (CESSP, Paris 1 Panthéon Sorbonne).

https://www.horizonspublics.fr/vie-citoyenne/elus-de-petite-ville-et-participation-citoyenne-un-mandat-municipal-pas-comme-les