Logo 1000doctorants

La Région Occitanie vient d'embaucher une doctorante Cifre dans son Lab' pour travailler sur l'usage et la diffusion des principes issus du design dans les collectivités. Nous avons posé 4 questions à Alice Martin, designer doctorante à la Région et à son encadrant dans la collectivité, Nicolas Trillaud, Responsable du service Innovation dans les politiques publiques.

Qu'est-ce que le Lab' de la Région Occitanie ?

C'est l'équipe qui a pour mission d'accompagner les services de la Région dans la résolution de leurs problèmes par des méthodes innovantes. Sa création en 2017 a été accompagnée par la 27e Région. La Région Occitanie venait d'être créée par la fusion du Languedoc-Roussillon et de Midi-Pyrénées, et il y avait une forte volonté de la Présidente d’innover dans les pratiques managériales et d'explorer de nouvelles méthodes de travail, plus tournées vers le terrain, le rapport aux usagers et l'expérimentation rapide.

Pourquoi avoir décidé de recruter une doctorante Cifre ?

On veut le regard de la recherche sur ce qu'on fait, avoir quelqu'un qui observe, qui prend du recul, analyse et partage. Ça nous permet d'aller plus loin que les projets menés la 1ère année, de pérenniser le Lab'.

Comment s'est monté le projet ?

Très facilement. Le Directeur Général des Services et le Responsable du Lab’ avaient chacun eu, dans d'autres fonctions, des expériences réussies du design appliqué aux collectivités et étaient donc très moteurs. Une fois la décision d'embauche prise, on a contacté l'université locale (celle de Nîmes) avec laquelle on avait déjà des relations. Un mois plus tard, elle nous proposait une candidate dont l'expérience professionnelle correspondait à nos attentes, quatre mois plus tard on déposait le dossier à l'ANRT. Alice a été embauchée en CDD pendant les quelques mois d'instruction du dossier. Il faut dire que quand on commence le projet, il faut finaliser les procédures administratives, préciser le sujet et en même temps, pour la doctorante, découvrir le milieu et les manières de faire de la collectivité. Dans notre cas, ce temps d'acculturation s'est fait sur le CDD et n'a donc pas empiété sur le temps de recherche. Pour nous, c'est un facteur de réussite.

Quelles seront les grandes phases de votre collaboration dans les 3 années à venir ?

On est en train de finaliser le contrat de collaboration entre l'université et la Région. La 1ère année, on privilégie un embarquement total dans les projets et le fonctionnement de la collectivité et Alice sera à la Région 4 jours sur 5. La 2e année, permettra de poser les hypothèses et de les tester. Alice passera 3 jours sur 5 à la Région. La 3e année, pendant laquelle Alice ne sera présente que 2 jours sur 5 à la Région, sera essentiellement dédiée à la rédaction de la thèse.